Cotecna at your side
  • Login

OMC, Organisation Mondiale du Commerce

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • O

  • OMC, Organisation Mondiale du Commerce

  • Fondée en 1995, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC, ou, en anglais, World Trade Organization, WTO) est une organisation internationale qui s’occupe des règles régissant le commerce international entre les pays. Le but est d’aider les producteurs de marchandises et de services, les exportateurs et les importateurs à mener leurs activités, par la réduction d’obstacles du libre-échange. Mais l’OMC ne se préoccupe pas uniquement de la libéralisation des échanges commerciaux, et, dans certaines circonstances, ses règles visent le maintien des obstacles au commerce, par exemple pour protéger les consommateurs, empêcher la propagation des maladies ou protéger l’environnement.

    Le siège de l'OMC est à Genève. Le 26 mai 2005, le Français Pascal Lamy obtient le poste de directeur général de l'organisation, succédant ainsi au Thaïlandais Supachai Panitchpakdi.

    L’OMC est avant tout un cadre de négociation où les gouvernements membres se rendent pour essayer de résoudre les problèmes commerciaux qui existent entre eux.
    Puis, c’est également un ensemble de règles avec les Accords de l’OMC, négociés et signés par la majeur partie des puissances commerciales du monde et ratifiés par leurs parlements. Ces documents constituent les règles juridiques de base du commerce international.

    Au sein de l’organisation, il existe divers accords concernant l'ensemble des domaines liés au commerce :

    • Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce (GATT), toujours en vigueur mais appelé désormais « GATT 1994 ».
    • Accord général sur le commerce des services (AGCS, en Anglais GATS).
    • Accord sur l'agriculture.
    • Accord sur les mesures sanitaires et phytosanitaires (en Anglais SPS).
    • Accord sur les aspects des droits de propriété intellectuelle liés au commerce (ADPIC, en Anglais TRIPS).
    • Accord sur les mesures concernant l'investissement et liées au commerce (en Anglais TRIMs).
    • Accord sur les obstacles techniques liés au commerce (en Anglais TBT).

    Enfin, l’OMC aide à régler les différends, elle est dotée d’un « pouvoir judiciaire », l’Organe de Règlement des Différends (ORD), auprès duquel les pays qui s’estiment les peuvent faire appel.